Atelier Raymond Meyer


  • Portrait vidéo de Raymond Meyer
    réalisé par Pierre-Yves Borgeaud.
  • Laudatio

    Taille-doucier, spécialiste de l’estampe monumentale, éditeur, Raymond Meyer a mis la gravure et l’estampe au même niveau que le dessin ou la peinture. Grâce à lui, de nombreux artistes suisses et étrangers, de Hofkunst à Bernard Luginbühl, de Rolf Iseli à Francine Simonin et à Armand Desarzens, ont trouvé dans son atelier le lieu de liberté et d’échanges propices au développement de leur œuvre. Sa curiosité et son talent lui ont permis de trouver ou d’éveiller chez les artistes qui le sollicitent les potentialités singulières de chacun. Nombreux sont les artistes qui lui doivent beaucoup : une place importante mais que sa discrétion et sa réserve cachent souvent au grand public.

    Biographie

    Raymond Meyer est né à Lausanne en 1943. De 1960 à 1964, il fréquente l’Ecole des arts décoratifs de Genève et fait ses premiers contacts avec la gravure et l’estampe. Fin 1964, il entre dans Les presses artistiques, atelier dirigé par l’éditeur Pierre Cailler. Le chef d’atelier, Pietro Sarto, lui apprend les bases du métier. Il côtoie et imprime pour les graveurs du groupe L’Epreuve (Jean-Pierre Kaiser, Albert Yersin, Léon Prébandier). Deux artistes de ce groupe seront très importants dans sa formation : Rolf Lehmann et Francine Simonin. En 1970, il rencontre l’imprimeur Jacques Joachim Jean Rigal avec lequel il travaille et se perfectionne.

    C’est en 1973 que Raymond Meyer fonde son propre atelier. Dès lors, de nombreuses collaborations s’enchaînent , notamment avec Bernhard Luginbühl, Roger Pfund, Rolf Iseli, Henri Presset, Alfred Hofkunst, Christiane Jaques, André Siron, Armand Desarzens et Jean-François Reymond. Parallèlement, les éditions Raymond Meyer publient de petits livres de poésies illustrées de gravures.

    En 2004, Raymond Meyer ouvre un second atelier doté d’une presse permettant des impressions de très grandes dimensions.

    Raymond Meyer a toujours su faire de son atelier un lieu d’échanges offrant aux artistes la possibilité de travailler en toute liberté.